La chapelle, lieu de ressourcement pour tous

DSCN8022

En haut à droite, l’emplacement de la future chapelle

Missio Luxembourg, par l’intermédiaire de l’Œuvre de la Propagation de la Foi, aide et soutient chaque année différents projets des 1.350 diocèses les plus pauvres, dans leur mission d’évangélisation. Cette année, Missio Luxembourg contribue à la construction de la chapelle de la Cité Damien, au Bénin, dans le village d’Agonsoudja.

La chapelle constituera le point d’ancrage de la Cité Damien et de son œuvre auprès des enfants. Saint Damien de Molokaï, religieux de la congrégation des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, apôtre des lépreux, puisait son énergie, sa force créative, sa persévérance, dans le Christ. De la même façon, la Cité Damien entend inscrire sa démarche en articulant action et contemplation.

La chapelle a pour vocation d’être un espace de prière et de méditation pour tous les volontaires, salariés, enfants, animateurs, personnes de passage qui souhaiteront y déposer leurs joies et leurs peines auprès du Seigneur.

Visible depuis l’entrée principale, elle sera facilement accessible, tout en étant un peu retrait pour s’inscrire dans un cadre aspirant à la méditation. Située dans un environnement naturel, elle contribuera à promouvoir la culture du silence, dans un pays où l’expression de la foi ne permet pas toujours le retour sur soi. Une Fraternité Damien, constituée de volontaires, assurera l’animation de la Chapelle, avec l’accompagnement de prêtres.

CDM-Aout2016-404

En attendant la chapelle, les occupants prient devant une statue de Notre Dame

Elle constituera également un lieu de célébration, comme occasion de rencontre et de partage. La dimension interculturelle est une dimension intrinsèque à la Cité Damien. La rencontre entre jeunes Béninois et Européens, dans le cadre de leur travail avec les enfants, nécessite des passages. La foi est un lieu pour se retrouver, au-delà de nos différences, de nos incompréhensions parfois. Symbolique de ce point de rencontre, la chapelle offrira un espace pour aller de l’avant, ensemble.

Une construction, c’est tout d’abord le gros œuvre : des briques en terre compressée rouges, des voyages de sables et de gravier, des tonnes de fers, une charpente en bois, des tuiles… Viennent ensuite les finitions et l’aménagement : la pose de l’électricité, les travaux de plomberie, la peinture, la fabrication de bancs, d’un autel, d’ambons et tout le mobilier nécessaire. Notre chapelle résultera de la créativité de ceux qui penseront son architecture, du savoir-faire des ouvriers et des artisans béninois, et des dons apportés par chacun, ici ou là-bas. Une véritable œuvre collective !

La Cité Damien a demandé une aide financière de 50 000 € pour pouvoir lancer les travaux. Il est important de savoir que nous avons déjà des liens avec la Cité Damien et que nous avons pu nous rendre sur les lieux en février 2016.

Plan de situation : le Centre Damien, quand il sera achevé, avec la chapelle en haut à droite

Plan de situation : le Centre Damien, quand il sera achevé, avec la chapelle en haut à droite